Bienvenue
sur le site de
la Paroisse St Charles de Monceau

Horaires d'été: Dimanche, Messe à 11h
Samedi messe anticipée à 18h
Du lundi au samedi messe à 12h





BIENVENUE A LA PAROISSE SAINT CHARLES !



« J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! »

(Extrait de la Lettre apostolique du Pape François Desiderio desideravi - du 29 juin 2022)

1. Très chers frères et sœurs, par cette lettre, je désire vous rejoindre tous - après avoir déjà écrit uniquement aux évêques après la publication du Motu Proprio Traditionis custodes - et je vous écris pour partager avec vous quelques réflexions sur la liturgie, dimension fondamentale pour la vie de l’Église. Le sujet est vaste et mérite d’être examiné attentivement sous tous ses aspects : toutefois, dans cette lettre, je n’ai pas l’intention de traiter la question de manière exhaustive. Je souhaite plutôt offrir quelques pistes de réflexion qui puissent aider à la contemplation de la beauté et de la vérité de la célébration chrétienne.
La Liturgie : « l’aujourd’hui » de l’histoire du salut
2. « J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! » (Lc 22,15) Ces paroles de Jésus par lesquelles s’ouvre le récit de la Dernière Cène sont la fissure par laquelle nous est donnée la surprenante possibilité de percevoir la profondeur de l’amour des Personnes de la Sainte Trinité pour nous.
3. Pierre et Jean avaient été envoyés pour faire les préparatifs nécessaires pour manger la Pâque, mais, à y regarder de plus près, toute la création, toute l’histoire – qui allait finalement se révéler comme l’histoire du salut – est une grande préparation à ce repas. Pierre et les autres se tiennent à cette table, inconscients et pourtant nécessaires : tout don, pour être tel, doit avoir quelqu’un disposé à le recevoir. Dans ce cas, la disproportion entre l’immensité du don et la petitesse du destinataire est infinie et ne peut manquer de nous surprendre. Néanmoins, par la miséricorde du Seigneur, le don est confié aux apôtres afin qu’il soit apporté à tout homme et à toute femme.
4. Personne n’avait gagné sa place à ce repas. Tout le monde a été invité. Ou plutôt : tous ont été attirés par le désir ardent que Jésus avait de manger cette Pâque avec eux : Il sait qu’il est l’Agneau de ce repas de Pâque, il sait qu’il est la Pâque. C’est la nouveauté absolue de ce repas, la seule vraie nouveauté de l’histoire, qui rend ce repas unique et, pour cette raison, ultime, non reproductible : « la Dernière Cène ». Cependant, son désir infini de rétablir cette communion avec nous, qui était et reste son projet initial, ne sera pas satisfait tant que tout homme, de toute tribu, langue, peuple et nation (Ap 5,9) n’aura pas mangé son Corps et bu son Sang : c’est pourquoi ce même repas sera rendu présent, jusqu’à son retour, dans la célébration de l’Eucharistie.
5. Le monde ne le sait pas encore, mais tous sont invités au repas des noces de l’Agneau (Ap 19, 9). Pour être admis au festin, il suffit de porter l’habit de noces de la foi, qui vient de l’écoute de sa Parole (cf. Rm 10, 17). L’Église taille ce vêtement sur mesure pour chacun, avec la blancheur d’un tissu lavé dans le Sang de l’Agneau (cf. Ap 7, 14). Nous ne devrions pas nous permettre ne serait-ce qu’un seul instant de repos, sachant que tous n’ont pas encore reçu l’invitation à ce repas, ou que d’autres l’ont oubliée ou se sont perdus en chemin dans les méandres de la vie humaine. C’est ce dont je parlais lorsque je disais : « J’imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation » (Evangelii gaudium, n° 27) : afin que tous puissent s’asseoir au repas du sacrifice de l’Agneau et vivre de Lui.
6. Avant notre réponse à son invitation — bien avant ! — il y a son désir pour nous, Nous n’en sommes peut-être même pas conscients, mais chaque fois que nous allons à la Messe, la raison première est que nous sommes attirés par son désir pour nous. De notre côté, la réponse possible — qui est aussi l’ascèse la plus exigeante — est, comme toujours, celle de nous abandonner à son amour, de nous laisser attirer par lui. Vraiment, toute réception de la communion au Corps et au Sang du Christ a déjà été désirée par Lui lors de la Dernière Cène.
7. Le contenu du Pain rompu est la croix de Jésus, son sacrifice d’obéissance par amour pour le Père. Si nous n’avions pas eu la dernière Cène, c’est-à-dire si nous n’avions pas eu l’anticipation rituelle de sa mort, nous n’aurions jamais pu saisir comment l’exécution de sa condamnation à mort a pu être l’acte d’un culte parfait, agréable au Père, le seul véritable acte de culte. Quelques heures seulement après la Cène, les Apôtres auraient pu voir dans la croix de Jésus, s’ils avaient pu en supporter le poids, ce que signifiait pour Jésus de dire : « corps offert », « sang versé ». C’est de cela que nous faisons mémoire dans chaque Eucharistie. Lorsque le Ressuscité revient d’entre les morts pour rompre le pain pour les disciples d’Emmaüs, et pour ses disciples qui étaient retournés pêcher des poissons et non des hommes sur la mer de Galilée, ce geste de rompre le pain leur ouvre les yeux. Il les guérit de l’aveuglement infligé par l’horreur de la croix, et les rend capables de « voir » le Ressuscité, de croire en la Résurrection.
evenement
HORAIRES
D' ÉTÉ
feuille
'Le LIEN':
Informations paroissiales
feuille
INSCRIPTION
CATECHISME

DONNEZ AU DENIER

Notre paroisse vit uniquement des dons de ses fidèles.
Pour nous aider à remplir notre mission, nous comptons sur votre participation.


FAIRE UN DON

Deux bornes électroniques ont été installées à l'entrée de l'église.
Ces bornes simples d'utilisation vous proposent 4 options : Denier - Cierge - Don - Offrande.
Il s'agit de sélectionner la touche de votre choix puis le montant puis d'insérer votre carte en suivant les instructions. D'avance merci.

La paroisse
Saint-Charles de Monceau

Eglise de style néo-roman, édifiée en 1897 par Homberg et agrandie, de 1908 à 1912, par Christian Labouret qui élève une nouvelle façade.

A l’intérieur, vitraux du maître verrier Fernand Rosey : figures de saints dans les arcades de la nef, scènes de la vie du Christ dans le chœur et, dans le déambulatoire, vie de saint Charles Borromée.


DÉCOUVRIR NOTRE PAROISSE

2022 : ANNEE de la FAMILLE

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Centenaire du groupe Scout XVème Paris de Saint Charles
Retrouvailles autour d’un petit-déjeuner de 9h30 à 10h45, avant de se rendre à la paroisse de la Madeleine. Pour avoir les détails de la matinée : lesamisdugroupexv@gmail.com ou à l’Accueil de la paroisse au 01 47 63 05 84
Inscription au catéchisme
Pour les CE1 - CE2 – CM1 – CM2
Inscriptions ou réinscriptions au 17 rue de Tocqueville
Mardi 6 septembre de 16h30 à 18h
Samedi 10 septembre de 10h à 12h
Rentrée le Mardi 13 septembre 2022 à 17h - Accueil dès 16h30 au 22 bis rue Legendre
Rentrée
Messe de rentrée et bénédiction des cartables au cours de la messe de 11h. Le Père Philippe Maire, Curé de la paroisse de 1990 à 1999 nous fera la joie de sa présence.
Pèlerinage paroissial à Montligeon
Grand week-end de rentrée paroissiale à Montligeon (2h30 de route) pour tous les paroissiens (adultes et enfants) dans une ambiance de prière et de fraternité. Inscriptions par mail : contact@saintcharlesdemonceau.com

Le diocèse de Paris comporte 106 paroisses, entrez votre adresse pour connaître la vôtre.

JE TROUVE MA PAROISSE
HORAIRES D'OUVERTURE DE L'ÉGLISE

Pour vérification, allez sur le lien dans la rubrique "Informations paroissiales"

POUR PLUS D'INFOS

N’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons
une joie de vous répondre dans les plus brefs délais.

CONTACTEZ-NOUS